Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Des lentilles de contact pour voir la nuit

Audio 02:07
Des lentilles de contact
Des lentilles de contact Wikimedia CC BY-SA 3.0/Nieuw

Des chercheurs américains ont mis au point un capteur microscopique sensible aux ondes infrarouges, en utilisant des feuilles de graphène. Ce nouveau nano matériau très fin est composé uniquement d'atomes de carbone. Les scientifiques l’ont intégré dans des lentilles de contact afin de voir dans une quasi-obscurité.

Publicité

Depuis des années, les nano-scientifiques travaillent dans l’univers de l’infiniment petit, à la mise au point de nouveaux matériaux « bio compatibles », permettant d’augmenter nos performances physiques ou intellectuelles. Jusqu’à présent, gambader en pleine forêt, la nuit tombée, sans savoir si le loup y était, surtout les soirs sans lune, était une activité périlleuse réservée seulement aux lecteurs acharnés des contes de fées. Désormais, il est inutile de se greffer les yeux d’un chat pour jouer au petit chaperon rouge, les chercheurs de l'université du Michigan aux Etats-Unis, ont découvert une nouvelle manière de capter la lumière grâce aux propriétés remarquables du « graphène ».

Ce nouveau nano matériau a été inventé par Andre Geim et Konstantin Novoselov qui ont obtenu, pour leurs « travaux révolutionnaires », le Nobel 2010 de physique. Le graphène est une structure cristalline de carbone qui se présente sous la forme de feuillets translucides d’une épaisseur d'un atome. Ce cristal vraiment très plat est 1 million de fois plus fin qu’une feuille de papier et présente des propriétés étonnantes qui, selon les spécialistes, vont bouleverser le monde de l'électronique, de l'informatique et de la biotechnologie. Et c’est bien le cas ! Le dispositif conçu par les scientifiques américains est un assemblage de deux couches de graphène superposées, mais séparées par un isolant, où circule au milieu un faible courant électrique.

Le système a la particularité d’amplifier tous les signaux lumineux de faibles intensités ou imperceptibles à l’œil humain qui le traversent, comme l’infrarouge. Un rayonnement qui est produit par la chaleur, à température ambiante, émit par tous les objets qui nous entourent. Ces capteurs-amplificateurs de lumière sont microscopiques et transparents, ils s’intègrent aisément dans la structure des lentilles oculaires, et permettront à leur porteur de voir dans l’obscurité.

Selon les chercheurs, ce dispositif sera utilisé par des médecins pour visualiser directement sans appareils d'imagerie, la circulation sanguine, aux historiens d'art pour percevoir sous la surface d'un tableau, toutes les couches de peinture. Dans des verres de contact ou sur les caméras des Smartphones, le système nous offrira une vision nocturne à faire pâlir d’envie Riddick lui-même, le héros interprété par Vin Diesel qui, dans ses films de science-fiction, possède le don de repérer dans le noir le plus complet, toutes sortes de méchants. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.