Rendez-vous culture

«Nebraska» d’Alexander Payne: un «road movie» attachant

Audio 04:42
L'affiche du film<i>Nebraska,</i> d’Alexander Payne.
L'affiche du film<i>Nebraska,</i> d’Alexander Payne. DR

Il dit détester filmer dans les voitures, et pourtant Alexander Payne récidive avec le road movie, après Monsieur Schmidt (2002) et Sideways (2005). Dans Nebraska, en compétition l’an dernier au festival de Cannes, primé au Palmarès avec le prix du meilleur interprète masculin pour Bruce Dern, Alexander Payne suit les pérégrinations d’un vieil alcoolique, que sa famille songe à placer dans une maison de retraite, et qui se met en tête de traverser quatre Etats, seul et à pied s’il le faut, car il pense avoir touché le gros lot : en l’occurrence un chèque d’un million de dollars promis par un improbable courrier.Woody Grant (alias Bruce Dern) quitte donc son Montana pour se rendre au Nebraska, accompagné de son fils (Bill Forte). Un voyage initiatique, sur les traces de sa jeunesse.