Accéder au contenu principal
Nouvelles technologies

Cybathlon 2016: les Jeux olympiques des athlètes bioniques

Audio 02:08
DR

En Suisse, le 8 octobre 2016 auront lieu les premiers JO des athlètes « augmentés ». Un centre de recherche helvétique en robotique veut faire concourir des sportifs handicapés assistés par des machines. L’objectif du cybathlon est de promouvoir les biotechnologies auprès du grand public et les sensibiliser aux difficultés que rencontrent au quotidien les paraplégiques.

Publicité

 

Alors qu’un jeune paralytique équipé d’un exosquelette contrôlé par ses ondes cérébrales marquera le coup d’envoi de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, la Suisse organise avec six associations spécialisées dans le soutien aux personnes handicapées et avec le concours du Centre national de recherches en robotique, le premier cybathlon. Cette compétition s’inspire des jeux paralympiques et réunira des sportifs dotés de systèmes d’assistance robotisée. Elle se tiendra le 8 octobre 2016 à Zurich en Suisse afin de démontrer que des humains augmentés sont aussi des athlètes performants.

Six disciplines sont au programme, chacune est liée à un type de handicap, l’épreuve des avant-bras bioniques demandera aux sportifs amputés de déplacer un anneau le long d’un câble sans jamais le toucher, dans une autre ils manipuleront des objets de différentes formes à l’aide leurs bras artificiels robotisés. Les quadriplégiques piloteront grâce à leur influx nerveux, un avatar lors de courses virtuelles dans des jeux vidéo. Les participants qui souffrent de lésions de la moelle épinière actionneront leurs membres paralysés à l’aide d’une assistance musculaire à stimulation électrique dans une épreuve cycliste, sur une piste mesurant 200 mètres.

Les amputés des jambes seront appareillés avec des prothèses robotisées, pour disputer une course à pied sur un parcours parsemé d’obstacles. Les paralysés des membres inférieurs dotés d’exosquelettes réaliseront une épreuve de vitesse. Enfin, dans des fauteuils roulants motorisés animés par des moteurs électriques, les athlètes se mesureront sur un parcours comprenant des obstacles et des dénivelés. À chaque épreuve, une médaille sera remise au vainqueur ainsi qu’au laboratoire qui aura réalisé le meilleur système d’assistance.

L’objectif du cybathlon est de promouvoir le développement de la robotique au service de tous et de favoriser les échanges scientifiques entre les grands laboratoires qui travaillent à ces projets. Selon les organisateurs, il ne s’agit pas simplement de récolter des médailles pour des sportifs aux capacités physiques augmentés ou de récompenser les centres de recherche, mais de faire la démonstration qu’il ne faut jamais oublier l’humain, quel que soit son handicap, au profit de la machine.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.