Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

Retour de la Thaïlande sur le marché du riz

Audio 01:42
Une rizière en Thaïlande.
Une rizière en Thaïlande. Cavan Images

Les prix du riz thaïlandais sont au plus bas depuis quatre ans.

Publicité

La Thaïlande a fait son retour sur le marché international du riz, et les prix du grain blanc s'en ressentent. En un mois, ils ont plongé de 8% selon Osiriz. 430 dollars la tonne de riz thaïlandais, on n'avait pas connu un niveau aussi faible depuis août 2010 ! Mais c'est logique : le riz thaïlandais sort à nouveau en abondance des frontières du pays. Si la demande continue à progresser tous les ans, elle ne peut évidemment pas absorber sans conséquences cette augmentation de l'offre. Les exportations de Bangkok ont progressé de moitié depuis le mois de janvier par rapport à l'an dernier.

Il faut dire que la Thaïlande avait d'énormes stocks sur les bras, tout le riz que le gouvernement avait acheté depuis trois ans aux paysans du pays, sa base électorale. Aujourd'hui, la Première ministre est cernée par les enquêtes sur ce programme de subventions. Plus globalement, elle a perdu son pari de faire remonter les cours en privant provisoirement le marché mondial du riz thaïlandais. Les concurrents asiatiques ont produit du riz comme jamais ; l'Inde et le Vietnam ont détrôné la Thaïlande sur le podium des exportations.

Pour cesser de perdre de l'argent, il était urgent que le gouvernement thaïlandais commercialise enfin tout ce riz, même si cela passe par une décote sur son prix de vente, qui entraîne à son tour la baisse des prix du riz vietnamien. En Inde, la demande reste forte et la monnaie s'est reprise. Ce qui soutient les prix du riz indien. Malgré tout, l'Inde devrait rester championne mondiale des exportations de riz en 2014, et le Vietnam numéro deux, malgré le retour du riz thaïlandais. Au total, la production rizicole mondiale devrait dépasser le demi-milliard de tonnes cette année. Un nouveau record, qui sera cependant moins spectaculaire que prévu, car on anticipe le retour d'El Niño en milieu d'année, avec des dégâts dans les rizières asiatiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.