Carrefour de l'Europe

1. Ukraine, Russie, l’Europe démunie. 2/ «Incontournable Europe»

Audio 19:31
Des militants pro-russes, devant le siège du gouvernement régional à Donetsk, le 8 avril 2014.
Des militants pro-russes, devant le siège du gouvernement régional à Donetsk, le 8 avril 2014. REUTERS/Maks Levin

Que peut faire l’Europe à partir du moment où personne ne veut mourir pour Kiev ? Prendre des sanctions contre les oligarques russes, isoler diplomatiquement la Russie, ou encore réduire les achats de gaz et de pétrole ? La faiblesse des réactions européennes laisse-t-elle le champ libre à Vladimir Poutine ?

Publicité

Invité : Yves Bertoncini, directeur de Notre Europe - Institut Jacques Delors.
Plus d’infos : cliquer ici

Le regard européen de Courrier International  avec Gerry Feehily

La semaine européenne et subjective de Hanane Saïdani

Le Buzz de Maria Afonso. Désaveu, accusation, capitulation, la campagne des élections européennes au Royaume-Uni vibre au rythme des révélations. David Cameron et son parti sont affaiblis par la démission de Maria Miller, ministre de la Culture.
La vidéo de Maria Miller : cliquer ici 

Cette polémique est un véritable cadeau pour Nigel Farage, leader du parti indépendantiste UKIP, qui a depuis longtemps une idée très précise de son rôle de député européen. La vidéo : cliquer ici

Nigel Farage, l’arroseur arrosé, est à son tour accusé d’avoir obtenu abusivement des indemnités parlementaires européennes de près de 60 000 euros. Il a conclu une alliance avec Debout la République, le parti de Nicolas Dupont-Aignan qui rejoindra donc le groupe Europe Liberté Démocratie au Parlement européen. Nicolas Dupont-Aignan a reçu l’appui du leader eurosceptique, lors du lancement de sa campagne européenne. La vidéo : cliquer ici.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail