Chronique des matières premières

Europe: brûler du charbon, mais du charbon éthique

Audio 01:41
Du charbon incandescent.
Du charbon incandescent. (cc) wikimédia/snty-tact

Il y avait le café, le cacao ou le diamant éthique, place au charbon éthique en Europe.

Publicité

Brûler du charbon, oui, mais du charbon... éthique. C'est l'engagement des énergéticiens, en Europe, alors que le charbon est de plus en plus décrié. Energie fossile la plus mortelle dans la mine, elle est aussi de plus en plus mortelle du fait de la pollution atmosphérique qu'elle génère. Non seulement l'Organisation mondiale de la santé a tiré la sonnette d'alarme, mais les institutions financières, Banque mondiale en tête, commencent à se défier du charbon. Les actionnaires aussi, et pas des moindres : le fonds souverain norvégien a diminué de moitié ses investissements dans les activités charbonnières des groupes énergétiques et miniers. (H)ouille !

Pas question pour les opérateurs européens de se passer du charbon, beaucoup moins cher que le gaz. Alors ils tentent de se démarquer pour garder une bonne réputation aux yeux des investisseurs : neuf d'entre eux, les Allemands E.On et RWE, l'espagnol Gas Natural, les Français EDF et GDF-Suez, l'Italien Enel et les Scandinaves Fortum, Dong et Vattenfall ont constitué un club baptisé « Bettercoal », littéralement « meilleur charbon ». Avec à la clé un standard social et environnemental du charbon qu'ils utiliseront à l'avenir : un charbon provenant de mines plus sûres et un charbon qui pollue moins, par sa teneur et par la modernisation de son extraction et de son transport.

Il y a quelques jours, ce club d'énergéticiens européens a lancé l'évaluation des mines qui fournissent les centrales européennes en charbon, qu'elles soient situées en Afrique du Sud, en Colombie, en Russie ou en Indonésie. Un effort louable mais que les opérateurs peuvent se permettre, aujourd'hui que le charbon est surabondant sur le marché mondial, depuis que les Etats-Unis, passés au gaz de schiste, exportent massivement le leur, et rendent le charbon encore plus abordable.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail