Autour de la question

1. Et si on manquait un jour d'énergie?

Audio 19:31

Nous vivons une époque formidable : celle de l’énergie facile...

Publicité

Quand nous faisons le plein, par exemple, nous emmagasinons l’énergie à une vitesse cinq mille fois plus rapide que si nous rechargions notre voiture électrique sur le secteur. Mieux encore : sans ce carburant liquide, le transport aérien serait impossible. Dans le même temps, chez nous, l’énergie est distribuée en toute simplicité par des câbles et des tuyaux, silencieuse et invisible...

Mais le fait que l’énergie soit si pratique (et si bon marché !) nous incite à la consommer à une vitesse insoutenable pour les générations futures. La première limite est que nous allons purement et simplement épuiser nos réserves de carburant fossile. La seconde est que nous mettons sans doute en péril le climat de notre planète.
Alors, que pouvons-nous faire?

 

Avec Pierre Manil, ingénieur chercheur au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives), qui a traduit et adapté l'Energie sous toutes ses formes paru chez EDP Sciences.

Quand notre monde baigne dans l'énergie, c'est sur RFI!

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail