7 milliards de voisins

2. Enfants fantômes : comment améliorer l'enregistrement des naissances dans le monde ?

Audio 26:30
Getty images/Greg Samborski
Par : Anasthasie Tudieshe
28 mn

Les « enfants fantômes », ou enfants sans état civil, « n’existent pas » pour l’administration des pays concernés, et deviennent enfants soldats, ou exploités sexuellement, ou encore esclaves ou travailleurs forcés. Ils seraient 51 millions d’enfants à ne pas être déclarés à la naissance, en Afrique, en Asie, mais aussi en France. Comment retrouver une identité lorsqu’on n’en a jamais eue ? Comment faciliter l’enregistrement des naissances ?

Publicité

- Laurent Dejoie est notaire, ancien président du Notariat français (2004 à 2006)

- Abdoulaye Harissou, né président honoraire de la Chambre des notaires du Cameroun, président de la Commission du groupe de travail «Titrement» à l'Union internationale du notariat (UINL), secrétaire général de l'Association du notariat francophone (ANF).

Tous les deux sont auteurs de Les Enfants Fantômes (Ed. Albin Michel).
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail