Nouvelles technologies

Les routes photovoltaïques de Solar Roadways

Audio 02:06
L'idée du couple d'ingénieurs est de transformer les routes en sources d’énergie, en les tapissant de pavés, en verre trempé et de forme hexagonale, dans lesquels sont intégrés des cellules solaires, ainsi que des lampes électroluminescentes appelées LED.
L'idée du couple d'ingénieurs est de transformer les routes en sources d’énergie, en les tapissant de pavés, en verre trempé et de forme hexagonale, dans lesquels sont intégrés des cellules solaires, ainsi que des lampes électroluminescentes appelées LED. Solar Roadways

Des panneaux solaires en lieu et place du bitume sur les chaussées ? Ce concept a été imaginé, il y a dix ans, par un couple d’ingénieurs aux Etats-Unis. Leur projet de routes dites « intelligentes » et produisant de l’énergie bénéficie d’une campagne de financement par le gouvernement américain, et sera commercialisé très prochainement.

Publicité

 

Tous les objets high-tech, l’électroménager, les lampes et les nouveaux véhicules électriques représentent de véritables gouffres à énergie, ils deviennent la principale source des émissions de gaz à effet de serre. La solution des panneaux solaires semble séduisante, mais où faut-il les installer, s’est demandé un couple d’ingénieurs résidant dans le nord-ouest des Etats-Unis, il y a dix ans. Leur idée est de transformer les routes en sources d’énergie, en les tapissant de pavés, en verre trempé et de forme hexagonale, dans lesquels sont intégrés des cellules solaires, ainsi que des lampes électroluminescentes appelées LED, afin d’afficher au sol les signalisations du chemin ou simplement de l’éclairer.

Par ailleurs, le système comprend un dispositif de transmission de données qui rendra les routes communicantes. Les pavés sont rainurés pour empêcher les véhicules de déraper sous la pluie, ils résistent à l’usure et sont capables de s’autonettoyer. Des résistances les équipent et permettent de faire fondre les plaques de verglas ou la neige qui pourraient les recouvrir.

En 2009, lorsque ce couple d’inventeurs a eu cette idée lumineuse, aucune banque n’a voulu miser un dollar sur le concept, ce qui n’a pas arrêté Scott et Julie Brusaw, un an plus tard, de présenter un prototype de pavé, lors d’une conférence sur les nouvelles technologies, et de recevoir le soutien financier de l’Agence chargée des autoroutes aux Etats-Unis. Ils ont créé l’entreprise Solar Roadways, les premiers tests concluants de ce projet étonnant ont été effectués dès 2010. Et ça marche ! Un camion de 30 tonnes a tourné sur un petit bout de route circulaire de 18 mètres en effectuant 483 000 kilomètres, sans problème.

Quand tous les axes routiers américains seront équipés de ce système, ils généreront trois fois plus d’électricité que la production actuelle des Etats-Unis, affirment les inventeurs, sur leur site internet. Une énergie qui, une fois commercialisée, approvisionnerait les particuliers et servirait à recharger leurs véhicules électriques, la vente du courant garantirait l’amortissement rapide des infrastructures. Petit bémol, une route solaire coûte trois fois plus qu’un simple chemin recouvert de bitume… mais pollue moins et dure trois fois plus longtemps, argumentent les concepteurs.  

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail