Accents d'Europe

Les plages grecques en solde, les protecteurs de l’environnements inquiets

Audio 19:33
Blessée et soignée, la tortue Katerina retrouve la liberté, sur une plage encore sans béton.
Blessée et soignée, la tortue Katerina retrouve la liberté, sur une plage encore sans béton. RFI/Charlotte Stievenard.

La Grèce, ses plages au sable fin, ses sites naturels époustouflants. Mais la crise y joue aussi un rôle dans la destruction de l’environnement. Car le fonds chargé de conduire les privatisations met en vente plages, sources thermales, et sites naturels.Des joyaux livrés aux appétits des spéculateurs et des groupes hôteliers. Le gouvernement souhaite même accélérer ces ventes avec un texte qui risque de faire voler en éclats la loi de protection du littoral. Ce qui provoque la levée de boucliers des associations de défense de l’environnement. Et le reportage de Charlotte Stievenard commence chez Archelon, les protecteurs des tortues marines qui ne trouvent plus où nidifier à cause du bétonnage des côtes.

Publicité

On révise, on révise.
On révise, on révise. DR.

C’est la saison. Les jeunes révisent un peu partout en Europe, le bac en France, les examens de fin d’année dans les facs. Au Royaume Uni, les étudiants tentent de se débarrasser du stress comme ils le peuvent. Le syndicat des étudiants de l’Université de Leicester, dans le centre de l’Angleterre a trouvé des méthodes très originales, pour se détendre. Marie Billon.

La chronique Jeunes : chiots et petites bulles de plastique à éclater frénétiquement, telle est la solution déstressante pour les étudiants de Leicester. Mais il en existe des biens plus nocives pour réviser en période d’examens : les « smarts pills », la cocaïne, les stimulants. Eve Minault dresse un tour d’horizon de cette automédication inquiétante.

Vingt-cinq ans après la chute du régime Ceaucescu, la Roumanie n'a toujours pas résolu la rétrocession des maisons qu'elle a nationalisées sous le communisme. Les premiers touchés par le problème sont ceux qui louaient à l’Etat ces anciennes maisons nationalisées. Souvent pauvres et démunies, généralement Roms, ces familles se font expulser à tour de bras. Pour lutter contre ces vagues d'expulsions, des militants ont créé le Front commun pour le droit au logement, une première en Roumanie. Julia Beurq les a rencontrés.

Sortir au Black Heritage Tour d’Amsterdam. Une promenade en bateau pour redécouvrir le passé esclavagiste et colonial des Pays-Bas. Sabine Cessou.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail