Accents d'Europe

La Moldavie toujours plus proche de l’Union Européenne

Audio 19:32
Manifestation de protestation contre l'annexion de la Crimée au territoire russe, à Chisinau, en Moldavie le 6 avril 2014.
Manifestation de protestation contre l'annexion de la Crimée au territoire russe, à Chisinau, en Moldavie le 6 avril 2014. REUTERS/Viktor Dimitrov

Peu de pays regardent avec autant de crainte le conflit ukrainien. Au sud-ouest de Kiev, la Moldavie, un petit pays frontalier de l’Ukraine, compte déjà une région sécessionniste la Transnistrie, alliée à Moscou. C’est donc à toute hâte, que le pays veut se rapprocher de l’Union Européenne. On ne parle pas encore de négociations d’adhésion, mais d’un accord d’association qui doit être signé ce vendredi. L’accord aura des répercussions directe pour les producteurs de fruits et légumes, qui pourront écouler leur production en Europe, et plus seulement exclusivement en Russie. Mais, les Européens pourront aussi faire leur entrée dans un négoce jusqu’alors très protégé.

Publicité

Parmi les nombreux conflits sociaux qui rythment ce début d’été en France, les protestations des intermittents du spectacle ne sont pas passées inaperçues. Plusieurs spectacles annulés, et des festivals clairement menacés. La France fait-elle figure d’exception en Europe. La protection sociale des artistes y est-elle meilleure qu’ailleurs ? c’est le sujet de notre chronique, en partenariat avec le site myeurop.info.

Est-ce la solution aux parkings bondés de nos centre-villes ? Un étudiant autrichien vient de développer, la voiture origami. Autant dire un véhicule pliant, et qui se gare donc très facilement.

Londres, Paris ou Milan, un trio de villes européennes qui représente le meilleur de la mode, et de l’industrie du luxe. Mais à ce trio, il faut ajouter une quatrième destination, Anvers en Belgique. Depuis que six grands noms de la mode comme Dries Van Noten, sont sortis de son Académie Royale des Beaux-Arts, la ville portuaire, attire des étudiants du monde entier. Comme chaque année au mois de juin, ils présentent leur création au public.

Il fait beau et il fait chaud, et à Budapest peut-être un peu plus qu’ailleurs ! Parce que la capitale hongroise compte de nombreux bains thermaux, intérieurs comme extérieurs, l’un des plus prestigieux, les bains Szechenyi organisent pendant l’été des « sparties » , tous les samedis soirs. Des parties dans un spa, en maillot de bain, on danse dans l’eau ou sur la terrasse dans un décor de rêve.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail