Chronique des matières premières

Le soja, entre récolte record aux Etats-Unis et déficit indien

Audio 01:36
Un champ de soja aux Etats-Unis.
Un champ de soja aux Etats-Unis. Getty Images

Les Etats-Unis n'ont jamais planté autant de soja, révèle le département américain à l'Agriculture, mais l'Inde pourrait aussi en importer davantage cette année.

Publicité

Les cours du soja ont connu leur chute la plus brutale en cinq ans, écrasés par l'annonce d'une récolte record aux États-Unis. 34 millions d'hectares, c'est la superficie que les agriculteurs américains vont consacrer à la graine oléagineuse cette année, en progression de 11 %. Les « farmers » ont préféré planter du soja plutôt que du maïs ou du blé qui s'étaient décidément trop dépréciés à leurs yeux depuis l'an dernier.

Les chiffres du rapport du département américain à l'Agriculture, les plus proches de la réalité à cette période de l'année, ont eu l'effet d'une massue pour les marchés, qui s'inquiétaient jusqu'à présent des faibles stocks de soja américain, au plus bas depuis 37 ans, en cette fin de campagne. Mais avec la récolte massive de soja qui s'annonce, ces stocks seront en mesure de se reconstituer aisément à l'automne.

Les cours se sont donc repliés de 6 % en une journée lundi, sous les 11,5 dollars le boisseau, entraînant la baisse des prix des autres graines oléagineuses, colza, tournesol, et une baisse supplémentaire des cours de l'huile de palme, déjà soumis à la surproduction de la Malaisie et de l'Indonésie. Facteur aggravant : la chute des cours. La Chine a calmé sa frénésie d'importations de graines de soja, et les élevages américains de porcs, décimés par un virus, consomment moins de tourteaux.

Mais les caprices de la mousson indienne pourraient relativiser cette surabondance d'oléagineux en 2014-2015 : les précieuses pluies se sont fait attendre dans le centre du pays asiatique, où l'on cultive du soja. L'Inde, déjà premier importateur mondial d'huiles alimentaires, pourrait avoir besoin d'en acquérir jusqu'à 6 % de plus au cours de la prochaine campagne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail