Accéder au contenu principal
Lignes de défense

L’usine de démantèlement d’armes à sous-munitions de Bourges

Audio 02:26
Démantèlement d'un missile
Démantèlement d'un missile ©Daniel Lutanie

C'était un engagement de la France après la convention d'Oslo sur l'élimination des armes à sous-munitions signée en juillet 2009 : se doter d'une usine capable de contribuer au démantèlement de ces armes désormais interdites. En France, le fabricant de missiles MBDA a relevé le défi et a investi près de 9 millions d'euros dans une nouvelle unité à Bourges. L'usine a été inaugurée cette semaine. À ce jour, la France doit encore détruire environ 11 000 roquettes à fragmentation sur les 22 000 MLRS qu'elle avait en stock. Olivier Fourt est l'un de rares journalistes à avoir été autorisé à se rendre dans cette usine très sensible.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.