Afrique économie

Herakles Farms accusée d’exploiter illégalement le bois camerounais

Audio 02:14
Des arbres abattus dans la forêt camerounaise, à Ambam.
Des arbres abattus dans la forêt camerounaise, à Ambam. Delphine Ramond / AFP

Greenpeace accuse la société Herakles Farms d'exploiter illégalement du bois au Cameroun. Le mois dernier, l'ONG environnementale a publié un rapport sur les activités de cette société américaine. En novembre 2013, Herakles Farms a obtenu une concession foncière provisoire pour planter des palmiers à huile, au sud-ouest du Cameroun. Mais Greenpeace accuse l'entreprise de vendre du bois coupé sur cette concession, à travers une société écran : Uniprovince.