Reportage international

Birmanie: des médias sous surveillance

Audio 02:21
En Birmanie, la presse a été longtemps nationalisée.
En Birmanie, la presse a été longtemps nationalisée. Getty Images/Bloomberg/Dario Pignatelli

Ils sont en liberté très surveillée. En Birmanie, après trois années de libéralisation du secteur des médias, le pouvoir réprime à nouveau les journalistes les plus gênants. Les reporters sont aussi de plus en plus pris pour cible par des groupes religieux extrémistes et violents. Notre correspondant à Rangoon, Rémy Favre, a suivi les jeunes journalistes de Kamayut TV, une chaîne de télévision qui diffuse sur Internet, et qui essaie d’informer dans cet environnement de plus en plus tendu.