Accéder au contenu principal
Reportage international

Birmanie: des médias sous surveillance

Audio 02:21
En Birmanie, la presse a été longtemps nationalisée.
En Birmanie, la presse a été longtemps nationalisée. Getty Images/Bloomberg/Dario Pignatelli
Par : Rémy Favre

Ils sont en liberté très surveillée. En Birmanie, après trois années de libéralisation du secteur des médias, le pouvoir réprime à nouveau les journalistes les plus gênants. Les reporters sont aussi de plus en plus pris pour cible par des groupes religieux extrémistes et violents. Notre correspondant à Rangoon, Rémy Favre, a suivi les jeunes journalistes de Kamayut TV, une chaîne de télévision qui diffuse sur Internet, et qui essaie d’informer dans cet environnement de plus en plus tendu.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.