Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Michel Foucher : «Parfois, la frontière devient une ressource»

Audio 05:35
Michel Foucher.
Michel Foucher. DR

La République démocratique du Congo et le Rwanda ont relancé ces dernières semaines le processus de démarcation de leur frontière terrestre, un processus qui avait été stoppé depuis 2009. Une réunion bipartite a eu lieu à Goma, avec des délégations de chacun des deux pays et des experts. D’autres réunions doivent avoir lieu. Quel est le travail qui attend les deux pays et quels sont les problèmes qui se posent au sujet de cette frontière ? Pour en parler, nous recevons le géographe Michel Foucher, il vient de signer un livre intitulé Frontières d’Afrique. Il répond aux questions de Laurent Correau.

Publicité

« Les échanges commerciaux entre le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi et la RDC et les Kivu sont constants. D’autant plus que nous sommes dans une zone d’influence swahili avec des tas de produits qui viennent de Dubaï, de Singapour via Dar-es-Salam, Mombasa. Donc, les échanges sont constants. Quand deux Etats sont d’accord pour démarquer leur frontière et donnent des instructions pour éviter que les commerçants ne soient rançonnés, sinon pire, la frontière à ce moment là devient une ressource et non plus un obstacle ou un facteur d’instabilité. C’est cela l’enjeu de la sécurité des transactions et des vies… »

Le livre de Michel Foucher, Frontières d’Afrique. Pour en finir avec un mythe, est publié en France aux éditions du CNRS.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.