Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Séverine Autesserre: «Peaceland, c’est le pays des expatriés»

Audio 05:32
Séverine Autesserre, maître de conférences à l’université de Columbia, aux Etats-Unis
Séverine Autesserre, maître de conférences à l’université de Columbia, aux Etats-Unis Source : http://kroc.nd.edu

Pourquoi les opérations de maintien ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs ? C’est la question à laquelle tente de répondre le livre Peaceland : Conflict Resolution and the Everyday Politics of International Intervention. Peaceland, « le pays de la paix », c’est une étude menée par la Française Séverine Autesserre, maître de conférences à l’université de Columbia aux Etats-Unis, en prenant pour exemple, entre autres, les interventions internationales en République démocratique du Congo. Séverine Autesserre est l’invitée ce matin de Sonia Rolley.

Publicité

« Peaceland, en fait, c’est le pays des expatriés. Ces gens qui vont d’une zone de conflit à une autre dans le but de faire la paix. Donc, c’est un pays où il y a des diplomates, des soldats de maintien de la paix, des gens qui travaillent pour les organisations non gouvernementales. C’est une métaphore, c’est pour souligner que c’est un monde à part, qui a ses rituels, ses propres valeurs, sa propre hiérarchie sociale, sa propre façon parler. Enfin, un monde en soi, qui est séparé du monde dans lequel les autres gens habitent. »

<i>Peaceland : Conflict Resolution and the Everyday Politics of International Intervention, </i>paru chez Kindle Edition.
<i>Peaceland : Conflict Resolution and the Everyday Politics of International Intervention, </i>paru chez Kindle Edition. DR

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.