Invité du matin

Bernard Debré: «Nous devons nous battre. Assez de complaisance»

Audio 08:51
Bernard Debré.
Bernard Debré. RFI

Hier, dimanche 7 septembre, le Premier ministre socialiste Manuel Valls disait que « l’extrême droite était aux portes du pouvoir en France ». Pour en parler, Frédéric Rivière reçoit Bernard Debré, député UMP de Paris, conseiller de Paris et ancien ministre de la Coopération.

Publicité

« Malheureusement je vous le dis et je le crains. On est en train de se dire “Mais regardez, Marine Le Pen fait 25  % au premier tour des élections législatives si elles avaient lieu maintenant”, mais évidemment, elle a déjà fait 25%, aux européennes. Elle a fait 25%. […] La réserve de voix de Marine Le Pen, c’est la gauche, c’est la CGT, regardez la similitude entre Mélenchon et Marine Le Pen dans ces propositions anti-européennes, dans ces propositions pour sortir de l’euro… »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail