Autour de la question

2. Pourquoi tant d'oxymores ?

Audio 26:31
Couverture du livre «La politique de l'oxymore» de Betrannd Méheust.
Couverture du livre «La politique de l'oxymore» de Betrannd Méheust. DR

Notre invité du jour, le docteur en sociologie Bertrand Méheust, s'interrogera autour de la question suivante : «Pourquoi tant d'oxymores?».

Publicité

Les démocraties modernes possèdent-elles les ressorts nécessaires pour prévenir et affronter la catastrophe écologique due au réchauffement climatique ? Comme l’explique Bertrand Méheust, ce n’est pas de l’écologie libérale et du « développement durable » que viendra la réponse : ces discours consistent à graver dans l’esprit du public l’idée que l’écologie est compatible avec la croissance et même mieux, qu’elle la réclame afin de masquer l’incompatibilité entre la société globalisée dirigée par le marché et la préservation de la biosphère.

Un univers mental ne renonce jamais à lui-même si des forces extérieures ne l’y contraignent pas. Le système a saturé tout l’espace disponible et est à l’origine de tensions de plus en plus fortes. Pour les masquer, ceux qui nous gouvernent pratiquent la politique de l’oxymore. Forgés artificiellement pour paralyser les oppositions potentielles, les oxymores font fusionner deux réalités contradictoires : « développement durable », « agriculture raisonnée », « marché civilisationnel », « flexisécurité », « moralisation du capitalisme », « mal propre », etc. Ils favorisent la destruction des esprits, deviennent des facteurs de pathologie et des outils de mensonge.

Plus l’on produit d’oxymores et plus les gens sont désorientés et inaptes à penser. Utilisés à doses massives, ils rendent fou. Ainsi, si le pouvoir de Sarkozy fait rupture, c’est par la production et l’usage cynique, sans précédent dans la démocratie française, d’oxymores à grande échelle. (4ème de couverture de l'ouvrageLa Politique de l'oxymore paru aux Editions de la Découverte).

Bertrand Méheust est docteur en sociologie. Il se consacre à l’histoire de la  parapsychologie et mène une réflexion épistémologique sur les tabous de la connaissance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail