Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Le mystère des femmes-martyres

Audio 19:31
Une rue de Kaduna (Nigeria) dévastée après le double attentat meurtrier, le 23 juillet 2014.
Une rue de Kaduna (Nigeria) dévastée après le double attentat meurtrier, le 23 juillet 2014. AFP/VICTOR ULASI
Par : Eric Bataillon

Cet été, le Nigeria a connu ses premières femmes kamikazes. De très jeunes filles qui se sont fait exploser sur des campus ou devant des églises, pour le compte de la secte islamique Boko Haram. Le martyr féminin est une action violente rare née au Liban dans les années 80, et jusque-là cantonnée à la Palestine, à l’Irak, au Sri Lanka et au sud-Caucase. Carole André-Dessornes, docteur en sociologie, tente d’analyser et d’expliquer cet acte qui semble d’abord nationaliste avant d’être religieux.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.