Accents d'Europe

La fraude aux curriculum vitae

Audio 19:31
© Getty Images

En pleine crise économique, alors que les emplois sont rares, la tentation est grande. Mentir sur son CV, s’inventer des diplômes ou des expériences professionnelles, pour décrocher un job. Les candidats se laissent parfois aller à ces dérives. Mais au Royaume-Uni, ces dérapages sont désormais très durement sanctionnés. Ils peuvent conduire à une peine de 10 ans de prison, dans le pire des cas. L’autorité britannique en charge de la prévention des fraudes, la CIFAS, a édité début juillet un nouveau guide intitulé : « Ne ruinez pas votre carrière avant qu’elle ne commence ». Le but est de prévenir les étudiants que ces petits mensonges sur le CV, ces « whites lies », peuvent avoir de graves conséquences.

Publicité

Verra-t-on bientôt, dans les dix prochaines années, nos centres villes européens sans voitures ? Une utopie qui fait lentement, mais sûrement son chemin. A Helsinki, en Finlande, les transports en commun évoluent à une vitesse impressionnante pour mieux détrôner la voiture individuelle.

Toute l’Europe a les yeux tournés vers l’Ecosse, qui décidera jeudi prochain si elle quitte ou non le Royaume-Uni. Il y a ceux qui sont dans la crainte, et tous les autres… Ces régions qui attendent avec impatience un signe favorable qui viendrait conforter leur propre volonté d’indépendance, comme la Catalogne, la Flandre ou la Padanie… C’est la chronique de Daniel Vigneron du site Myeurop.info.

Voilà deux pays dont les destins sont désormais liés en raison de la crise. La Grèce et l’Allemagne, qui n’ont d’ailleurs pas attendu le plan de sauvetage européen pour partager un horizon commun. Dans les années 70, des dizaines de milliers de Grecs sont allés travailler en Allemagne. Et dans la région de l’Epire, au nord-ouest de la Grèce, une des plus pauvres du pays, il n’est pas rare d’être salué par un « Guten tag ». Ceux qui ont multiplié les allers et retours entre les deux pays ont du mal à trouver leur place. Pendant leur tour de Grèce à vélo, François Chevré et Charlotte Stievenard les ont rencontrés…

Quand la culture s’exporte et contribue à forger une immense collection européenne. Le Centre Pompidou à Paris est désormais partenaire d’un nouveau musée à Malaga en Espagne, dont l’ouverture est prévue en 2015. Un immense cube bleu transparent qui ne passe pas inaperçu.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail