Accents d'Europe

L'avenir de l'Ecosse entre les mains des électeurs

Audio 19:32
Des partisans du OUI pour l'indépendance de l'Ecosse distribuent du thé et des gâteaux gratuitement, à la frontière entre l'Angleterre et l'Ecosse, le 7 septembre 2014.
Des partisans du OUI pour l'indépendance de l'Ecosse distribuent du thé et des gâteaux gratuitement, à la frontière entre l'Angleterre et l'Ecosse, le 7 septembre 2014. REUTERS/Russell Cheyne
Par : Laurent Berthault
23 mn

Les Écossais vivent une journée décisive pour l’histoire de leur pays. Depuis ce jeudi matin, les 4 200 000 résidents écossais sont appelés aux urnes pour se prononcer sur leur indépendance. Si beaucoup étaient certains de voter depuis des mois, savoir qui voter n’a pas été aussi facile. Le reportage de Marie Billon.

Publicité

Et aussi:

En Belgique, un détenu de longue date va être enfin libéré de la douleur psychique qu’il dit éprouver : il a demandé et obtenu d’être euthanasié. Ce n’est pas une première, mais ce détenu de longue date est le premier interné psychiatrique à pouvoir bénéficier de la loi sur l’euthanasie.

© François Chevré

Retraités grecs. Et nous reprenons aujourd’hui la route des campagnes grecques en compagnie de nos reporters cyclistes Charlotte Stievenard et François Chevré. En Grèce où la plupart des citadins ont une maison à la campagne, souvent la maison familiale. Le pays a subi un exode rural massif après la Seconde Guerre mondiale jusqu'au début des années 1970. Beaucoup de villages se sont vidés. Pour la retraite, les exilés reviennent y habiter l'été. C’est le troisième épisode de notre série détour de Grèce…

Antonin Panenka en 2011.
Antonin Panenka en 2011. © David Sedlecký

Du sport à la politique: ils ne sont pas rares, en Europe et ailleurs, à oser franchir le pas et les exemples sont de plus en plus nombreux. A Prague, le dernier sportif en date à se présenter sur une liste électorale n’est autre que le footballeur de légende, Antonin Panenka. Son portrait, avec Alexis Rosenzweig.

 

 Pendant de nombreuses décennies, c’est une industrie qui a tiré vers le haut l’économie de la Finlande… Mais aujourd’hui, les ventes de papiers chutent et les industriels du pays nordique cherchent de nouveaux débouchés. Avec parfois des pistes étonnantes. L’un des plus gros acteurs du secteur, le papetier UPM, vient de présenter sa nouvelle création : une voiture en bois, Pauline Curtet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail