Accents d'Europe

Ukraine : un hiver sans chauffage ?

Audio 19:30
Site de Naftogaz, Ukraine.
Site de Naftogaz, Ukraine. AFP/SERGEI SUPINSKY

Y aura-t-il du chauffage en hiver ? La question est sur toutes les lèvres en Ukraine. Et ce, alors que les tractations entre Kiev et Moscou n’ont toujours pas abouti. Les livraisons de gaz ont, en provenance de Russie, cessé depuis le 16 juin 2014. Et seul, un préaccord a été conclu, en fin de semaine dernière, pour reprendre les livraisons. Dans l’incertitude, les Ukrainiens ont donc pris de nombreuses dispositions pour faire face à des températures qui peuvent tomber au-dessous de – 20 degrés. C’est le règne de la débrouille, le Système D. Reportage signé Sébastien Gobert.

Publicité

Ce sont des plantations qui sont de moins en moins clandestines. En Espagne, la culture de la marijuana devient une activité très lucrative, surtout dans les régions les plus sinistrées. La production locale aurait été multipliée par cinq entre 2009 et 2013. Et les opérations policières sont donc à l’avenant. A Madrid, François Musseau.

Quelle action mener sur le sol européen contre le recrutement de combattants djihadistes pour l’Irak et la Syrie? L’arsenal traditionnel antiterroriste n’est plus suffisant, et la plupart de nos voisins réfléchissent au meilleur moyen de lutter contre ces dérives extrémistes
C’est la chronique Europe de Daniel Vigneron du site myeurop.info

Jusqu'à la fin du mois de septembre, la cueillette des baies sauvages rythme la vie rurale en Finlande. Mais, depuis quelques années, cette activité traditionnelle est délaissée par les Finlandais, et ce sont des travailleurs thaïlandais qui viennent, pendant quelques mois, ramasser mûres myrtilles framboises ou canneberges. Ils sont plusieurs milliers à faire le voyage dans le Grand Nord, encouragés par des recruteurs. Mais les conditions de travail tout comme la paye échappent à toute règlementation. Reportage de Pauline Curtet.

La polémique enfle et les plaintes se multiplient contre la mairie d’Amsterdam. En cause, les célébrations de fin d’année de la Saint-Nicolas, et les désormais très controversés personnages de Swarte Piet. Ce petit page noir accompagne l’équivalent du Père Noël pour les Néerlandais. Il renvoie à l’esclavage, selon le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, qui demande aux Pays-Bas de changer cette tradition. Mais, les garants de la tradition ne l’entendent pas de cette oreille. A Amsterdam, Sabine Cessou.

 


 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail