Cap océan Indien

Paul Rabary: «L'idée, c'est de favoriser d'abord la langue maternelle»

Audio 04:55
Paul Rabary, ministre malgache de l'Education nationale.
Paul Rabary, ministre malgache de l'Education nationale. DR
Par : Marie Audran
6 mn

A Madagascar, la rentrée scolaire a eu lieu cette semaine pour plus de 6 millions d’élèves du primaire et du secondaire… Le système scolaire public fait face à de nombreux défis actuellement : l’accessibilité (la gratuité), le manque d’enseignants qualifiés, le manque de salles de classes, le choix de la langue d’enseignement (malgache ou français). Ces thèmes ont été abordés lors d’une grande convention nationale organisée par le ministère de l’Education nationale cette semaine et qui a rassemblé plus de 2 000 personnes. Le ministre de l’Education nationale, Paul Rabary, est notre invité. Il répond aux questions de Marie Audran.

Publicité

« La langue officielle de Madagascar est le français. Mais force est de constater que beaucoup d'enseignants et de professeurs ne maitrisent pas cette langue actuellement. Pour être pragmatique, pourquoi ne pas utiliser la langue maternelle en primaire ? »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail