Accéder au contenu principal
Allô Bruxelles

Christophe Sente, membre du comité scientifique de la Feps

Audio 02:59
La FEPS s'intéresse à l’enracinement des formations populistes dans le paysage politique européen.
La FEPS s'intéresse à l’enracinement des formations populistes dans le paysage politique européen. DR

Depuis plusieurs années déjà, les partis populistes gagnent du terrain en Europe. Les résultats des élections européennes de mai dernier en sont d’ailleurs la preuve. Les partis d’extrême droite se sont renforcés et sont même arrivés en tête dans certains pays comme en France ou au Royaume-Uni. Ce scrutin prouve l’enracinement des formations populistes dans le paysage politique européen. Mais cette situation soulève de nombreuses questions pour les partis traditionnels. C’est pour y apporter des réponses que la Fondation d’études européennes progressistes (Feps) organisait à Bruxelles un atelier de travail.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.