Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Burkina Faso/invités: Mathias Dzon, Pouria Amirshahi, Florent Geel

Audio 05:13
Scène de liesse populaire dans les rues de Ouagadougou, le 31 octobre 2014 après le départ du pouvoir de Blaise Compaoré.
Scène de liesse populaire dans les rues de Ouagadougou, le 31 octobre 2014 après le départ du pouvoir de Blaise Compaoré. REUTERS/Joe Penney
Par : Philippe Lecaplain
7 mn

Quelles sont les réactions à l’étranger face aux événements qui se déroulent au Burkina Faso ? Comment sont perçus les derniers développements de la crise au Congo-Brazzaville, un pays dont le président envisageait aussi de modifier la Constitution pour rester au pouvoir ? Et comment cela est-il vu à Paris ? Nous en parlons avec l’opposant congolais Mathias Dzon, président de l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) de 1997 à 2002, Pouria Amirshahi, député de la 9e circonscription des Français de l’étranger, qui comprend le Burkina, membre de la commission des Affaires étrangères et Florent Geel, responsable Afrique de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH). Tous les trois participaient, vendredi 31 octobre à l’édition spéciale de RFI, avec Philippe Lecaplain.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.