Reportage international

Quand la France envoyait des espions en Allemagne de l'Est

Audio 07:37
Officiellement agent de liaison, les officiers français de Posdam sillonnent en fait l'Allemagne de l'Est, pour collecter des informations sur l'armée rouge.
Officiellement agent de liaison, les officiers français de Posdam sillonnent en fait l'Allemagne de l'Est, pour collecter des informations sur l'armée rouge. © Amicale MMFL

Le 9 novembre 1989, le Mur de Berlin s'effondrait, ouvrant la voie à la réunification allemande et mettant fin à la guerre froide. Un évènement que personne n'avait vraiment pressenti. Pourtant, les alliés disposaient de bon nombre d'espions en Allemagne de l'Est dont des militaires français, issus d'une unité assez spéciale, baptisée simplement « mission militaire française de liaison ». Une histoire méconnue qui aura pourtant duré près de 45 ans ! Plus de 400 militaires s'y sont succédé en secret. Olivier Fourt a retrouvé quelques-uns des acteurs de ces missions spéciales, envoyés en RDA quelques années avant la chute du mur, dans les années 1980...