Accéder au contenu principal
Atelier des médias

« Le Mystère du journalisme jaune » par Philippe Merlant

Audio 49:30
Philippe Merlant pendant sa conférence (dessin réalisé par Bernard Swysen)
Philippe Merlant pendant sa conférence (dessin réalisé par Bernard Swysen) DR
Par : Manon Mella

Première partie : « Le Mystère du journalisme jaune », une conférence gesticulée de Philippe Merlant. Reportage : Steven JambotDeuxième partie : retour sur la formation #MondoblogAbidjan 

Publicité

Philippe Merlant est journaliste et formateur. Depuis deux ans, il s'essaie à un exercice nouveau : la conférence gesticulée. Seul sur scène, il s'interroge sur les raisons de la désaffection du public pour les médias et la proximité entre le « système médiatique » et le pouvoir politique. Un spectacle en forme d'enquête où le journaliste s'appuie sur l'histoire des médias, des exemples récents de la presse française et son expérience personnelle.
En octobre 2014, Philippe Merlant a été invité à présenter son spectacle, « Le mystère du journalisme jaune », aux Assises internationales du journalisme et de l'information, à Metz. Steven Jambot l’a rencontré à cette occasion pour l'Atelier des médias.

Lire la suite : ici


Cette semaine, l'Atelier des Médias revient sur la formation Mondoblog qui s'est tenue à Abidjan du 2 au 12 mai 2014. Dans ce billet, vous trouverez le reportage que nous avons tourné avec Raphaëlle Constant (réalisation sonore: Simon Decreuze), mais aussi un accès au web-documentaire que nous avons réalisé à ce sujet.
Nous avons voulu donner la parole aux Mondoblogueurs présents à Abidjan pour qu’ils vous expliquent pourquoi et comment ils bloguent, mais aussi pour exposer en quoi consiste la formation, sans oublier ce qui fait la force de cette plateforme portée par l’Atelier des Médias de RFI : la communauté.

Lire la suite : ici

RFI

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.