Accéder au contenu principal
Débat du jour

Maintien de l’ordre, droit à manifester : où placer le curseur ?

Audio 19:30
Environ 1000 manifestants ont défilé, le 27 octobre 2014, dans les rues d'Albi.
Environ 1000 manifestants ont défilé, le 27 octobre 2014, dans les rues d'Albi. AFP/REMY GABALDA

Retour ce soir sur la mort du militant écologiste Rémi Fraisse à Sivens, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, et sur les questions qu'elle pose sur notre société.Réservé à deux forces nationales spécialisées (les gardes mobiles et les CRS), le maintien de l'ordre français a connu cette nuit-là un terrible échec. Le jeune homme a été tué par l'explosion d'une grenade offensive jetée par un gendarme. L'engin serait tombé entre son corps et son sac à fox, démultipliant l'effet de souffle.Il n'est pas question ce soir de refaire l'enquête, de déterminer s'il s'agit d'une bavure ou d'un accident, laissons la justice faire son travail. Ce qui nous intéresse ce soir, c'est la question de l'équilibre : entre le maintien de l'ordre et le droit de chacun en France à manifester : où placer ce curseur ?

Publicité

Pour en débattre :

- Nicolas Comte
, secrétaire général du SGP-FO-Unité police
- Xavier Renou, fondateur du collectif «Les désobéissants», auteur du livre «Désobéir: le petit manuel», aux éditions Passager du clandestin
- Daniel Ibanez, économiste et membre de la Coordination des opposants au TGV Lyon-Turin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.