Accéder au contenu principal
Aujourd'hui l'économie

2014 sera une année record pour les dividendes

Audio 03:24
Selon la société de gestion Henderson Global Investors, 1 190 milliards de dollars vont atterrir dans les poches des actionnaires pour l'année 2014.
Selon la société de gestion Henderson Global Investors, 1 190 milliards de dollars vont atterrir dans les poches des actionnaires pour l'année 2014. Pixabay

Le montant total des dividendes distribués par les sociétés cotées va atteindre cette année un nouveau record. C'est une nouvelle preuve de l'euphorie boursière.

Publicité

En 2014, 1 190 milliards de dollars vont atterrir dans les poches des actionnaires, selon la société de gestion Henderson Global Investors. C'est environ une fois et demie plus élevé qu'en 2009. En rythme annuel, jamais les dividendes n'ont autant progressé, +12% par rapport à l'année dernière. Cette étude basée sur le suivi de 1 200 entreprises cotées dans le monde entier reflète la santé des entreprises. Quand une société décide d'augmenter les dividendes versés aux actionnaires, cela signifie que sa croissance est assez profitable pour rémunérer plus généreusement le capital. De copieux dividendes, c'est souvent un moyen de fidéliser des actionnaires de plus en plus volatiles. La hausse des dividendes est très nette aux Etats-Unis, dans les pays émergents, mais aussi plus modestement au Japon ou en Europe, les deux économies à la peine.

Dans les pays émergents, c'est la Chine qui est la plus dynamique, avec une hausse évaluée à 14% sur l'ensemble de l'année. Un résultat qui sera sans doute encore amélioré en 2015, car les entreprises chinoises ont de plus en plus recours aux marchés financiers. La jonction des bourses de Hong Kong et de Shanghai, opérationnelle depuis le début de la semaine, en témoigne. Les investisseurs étrangers présents à Hong Kong se sont rués sur les actions cotées à Shanghai, en revanche dans l'autre sens, cela prendra plus de temps, car les boursicoteurs chinois sont plutôt des ménages plus prudents dans leurs placements.

C'est aux Etats-Unis que les actions rapportent le plus

Parce que c'est l'un des pays où les entreprises se tournent le plus naturellement vers la bourse pour se financer. Mais aussi parce que l'économie américaine s'est redressée. Tous les secteurs d'activité se permettent de relever les dividendes. Et c'est la finance qui se montre la plus généreuse avec ses actionnaires. Depuis le début de l'année, les banques américaines et autres sociétés spécialisées dans la finance comme les fonds ont déjà versé deux fois plus de dividendes que sur l'ensemble de l'année 2010. Les acteurs américains se sont remis plus vite que leurs concurrents étrangers de la débâcle de 2008. Ils profitent aujourd'hui de la reprise générale de l'économie américaine. Apparemment, les nouvelles règles en place pour éviter les excès ont à peine entamé leur profitabilité.

En Europe et particulièrement en France, les dividendes ont chuté au troisième trimestre

Pour la France, le montant total versé cette année au troisième trimestre - 3,8 milliards d'euros - est le plus bas depuis 2009, année où a été construit cet indice. Mais cette piètre performance est à relativiser. Elle s'explique surtout par une modification du calendrier de versement des dividendes. EDF et Natixis ne rémunèrent plus leurs actionnaires au troisième trimestre, mais au second, et ce changement a un impact sur l'ensemble de l'Europe. 
 


 
♦ En bref dans l'actualité économique :

En Allemagne, le moral des milieux d'affaires remonte

Après dix mois consécutifs de baisse, le baromètre Zew qui mesure l'humeur des milieux financiers est à nouveau en territoire positif. Cela signifie qu'une majorité des sondés tablent sur la croissance de l'économie de leur pays.

En Indonésie le carburant a augmenté de 30%

Cette hausse passe par une réduction des subventions publiques qui grève lourdement le budget de l'archipel. Le président Joko Widodo avait pris cet engagement pendant sa campagne. L'argent économisé servira à doper l'investissement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.