Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

En Europe, les croisières ne connaissent pas la crise

Audio 19:30
Costa Diadema vue du pont.
Costa Diadema vue du pont. © Mathilde Auvillain
Par : Catherine Rolland

Malgré l’accident tragique du Concordia, il y a près de 3 ans, et qui a fait 32 morts, les croisières se portent toujours aussi bien. En témoigne le nouveau géant des mers Costa Diadema qui est sorti, début novembre 2014, des chantiers navals de Venise. Le grand frère du Concordia joue encore sur la démesure : 306 mètres de longueur, haut comme immeuble, 6200 personnes dont 4947 passagers avec ses 1862 cabines.Le Costa Diadema a coûté 550 millions d’euros à la compagnie Costa Croisières. Et ce mastodonte va naviguer tout cet hiver en Méditerranée avec comme port d’attache Marseille. Mathilde Auvillain.

Publicité

Et aussi :

La Bulgarie, championne d’Europe des services externalisés. Le gouvernement bulgare se félicite d’avoir misé sur « un secteur d’avenir ». Le petit pays se trouve souvent en dernière place des classements économiques européens, mais il semble avoir trouvé une niche pleine de promesses de croissance. Même si le secteur a du mal à trouver de la main d'œuvre. Damian Vodenitcharov. 

Chronique jeunes : le surendettement des étudiants européens avec Eve Minault.
 

Le quartier de Temple Bar à Dublin.
Le quartier de Temple Bar à Dublin. © Flickr/Ian Wilson

Sortir à Temple Bar le quartier des musiciens de rue à Dublin. La municipalité a décidé de s’attaquer à ce patrimoine culturel de la ville. Sébastien Duval.

Après l’Allemagne fin 2012, le Danemark s’attaque à la zoophilie. Jusqu'à présent, cette pratique sexuelle était légale tant qu'aucune souffrance n'était constatée chez l'animal. Désormais, il est question de l’interdire. Sung Shim Courier.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.