Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Tunisie: «Les deux candidats sont sur des stratégies "attrape-tout"»

Audio 05:29
En vue du second tour de l'élection présidentielle tunisienne, le candidat Caïd Essebsi devrait tenir un discours «anti troïka».
En vue du second tour de l'élection présidentielle tunisienne, le candidat Caïd Essebsi devrait tenir un discours «anti troïka». AFP/Belaid

En Tunisie, on ne connait pas encore les résultats du premier tour de la présidentielle, qui a eu lieu avant-hier. Mais tout indique qu'il y aura un second tour entre l'ex-Premier ministre Béji Caïd Essebsi, 87 ans, et l'actuel président de la République Moncef Marzouki, 69 ans.Pourquoi les Tunisiens ont-ils voté pour eux ? Qu'est-ce qui les distingue ? Le chercheur français Jérôme Heurtaux travaille à Tunis à l'IRMC (l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain). En ligne de Tunis, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.Les résultats du premier tour sont attendus ce mardi.

Publicité

« Ce qu'on peut attendre du second tour de cette élection présidentielle, c'est une radicalisation des positions des uns et des autres. D'un côté, Caïd Essebsi qui va tenir un discours anti troïka, anti islamiste, et de l'autre, un Marzouki qui va tenir un discours anti régime. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.