Allô Bruxelles

Patrick Le Hyaric, député européen membre de la GUE

Audio 03:01
Le pape François face à l'hémicycle du Conseil de l'Europe à Strasbourg, le 25 novembre 2014.
Le pape François face à l'hémicycle du Conseil de l'Europe à Strasbourg, le 25 novembre 2014. REUTERS/Sandro Weltin/Council of Europe/Handout via Reuters

Le pape François s’est exprimé ce mardi devant les députés européens réunis en session plénière à Strasbourg. Le souverain pontife a appelé l’Union à retrouver son «âme». Il a insisté sur les droits de l’homme et la dignité humaine. Le pape a aussi abordé des thèmes d’actualité. Il reconnaît le rôle précurseur de l’Europe en matière d’écologie. Mais il a aussi parlé d’immigration. Il demande aux 28 d’agir pour ne pas faire de la Méditerranée un cimetière. Les principaux responsables du Parlement ont salué cette intervention. Mais pour certains élus cette visite était tous simplement déplacée. Pour le Français Jean-Luc Mélenchon, ce discours dans l’hémicycle est une atteinte à la laïcité.