Accéder au contenu principal
Allô Bruxelles

Marc Tarabella, député européen socialiste

Audio 03:17
Avec ce vote les parlementaires souhaitent montrer que les moteurs de recherche ne sont pas des services commerciaux comme les autres.
Avec ce vote les parlementaires souhaitent montrer que les moteurs de recherche ne sont pas des services commerciaux comme les autres. REUTERS
Par : Nicolas Brousse

Le vote n’est peut-être pas contraignant, mais sa portée est significative. Ce jeudi matin, les députés européens ont adopté à une grande majorité une résolution qui propose de « séparer les moteurs de recherche des autres services commerciaux ». Sans jamais le nommer, ce texte vise en fait directement Google. Il s’agit pour les parlementaires de remettre en cause la position dominante du géant américain sur le marché numérique. Concrètement, cela signifierait de diviser les activités de moteur de recherche des autres services comme YouTube ou Google Maps. Ce vote, symbolique, marque cependant une étape supplémentaire dans la défiance de l’Union européenne vis-à-vis de la firme américaine. Une enquête est en effet en cours depuis plusieurs années pour abus de position dominante.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.