Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

L'Inde rouvre ses portes aux importations d'or

Audio 01:37
L'Inde assouplit le commerce de l'or.
L'Inde assouplit le commerce de l'or. gold.fr

Le gouvernement indien vient de supprimer les restrictions aux importations d'or.

Publicité

L'Inde rouvre ses portes aux importations d'or. Le gouvernement de New Delhi vient de supprimer la mesure qui restreignait le plus les achats de métal précieux depuis près d'un an et demi. A savoir l'obligation pour les acheteurs d'or indiens de réexporter, sous forme de bijoux, 20 % du métal précieux, avant de pouvoir en acheter à nouveau.

Limiter les importations d'or était une mesure difficile à mettre en place dans le pays alors premier consommateur de métal jaune au monde. Mais en août 2013, c'était une urgence : l'Inde n'arrivait plus à équilibrer le poids croissant de ses importations d'or et de pétrole dans sa balance des paiements, et la monnaie indienne, la roupie, était en chute libre.

Depuis, bonne nouvelle pour le tableau de bord économique indien, les prix de l'or mais aussi de l'or noir, ont énormément chuté. L'Inde peut se permettre d'assouplir les règles d'importation du métal. Des contraintes qui avaient produit leurs effets pervers : le commerce était devenu le monopole des grands traders, l'activité des bijoutiers avait été ralentie et la contrebande avait atteint des sommets : près de 200 tonnes, transportées dans des carcasses de vaches ou par des passeurs.

Pourtant, personne ne s'attendait à cette décision, la filière indienne pensait même que New Delhi durcirait les contraintes pour les acheteurs, tant leurs importations d'or étaient revenues cet automne à des niveaux record en dépit des obstacles, pour être au rendez-vous des festivals religieux, où l'or porte chance.

Avec l'assouplissement du commerce de l'or, les bijoutiers indiens auront moins de difficulté à fournir les ornements nécessaires aux mariages, dont la saison se poursuit jusqu'au mois d'avril. Et ce, à des prix nettement moins élevés que l'an dernier : les cours de l'or ont atteint leur plus bas niveau depuis quatre ans au début du mois de novembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.