Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Liberia: le ramassage des cadavres, clé de la lutte contre Ebola

Audio 02:15
A Monrovia, au Liberia, une équipe ramasse les cadavres des personnes décédées du virus Ebola pour les incinérer.
A Monrovia, au Liberia, une équipe ramasse les cadavres des personnes décédées du virus Ebola pour les incinérer. John Moore/Getty Images

C’est l’une des clés de la lutte contre Ebola au Liberia : le ramassage des cadavres. Lorsqu’une personne décède du virus, son corps est extrêmement contagieux car la maladie y est à son paroxysme. Durant les premiers mois de l’épidémie, beaucoup de personnes ont été contaminées par contact avec la personne décédée, notamment durant les cérémonies funéraires. Le gouvernement a finalement décidé d’appliquer la crémation systématique. A Monrovia, tous les cadavres sont brûlés au crématorium situé à l’extérieur de la ville. La Croix-Rouge libérienne est le principal organisme s’occupant du ramassage des corps dans la capitale. Chaque jour, quinze équipes de quatre personnes se rendent sur le terrain pour collecter les cadavres. Sébastien Németh a suivi l’une d’elle. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.