Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

L'ambre polonais de plus en plus précieux

Audio 19:30
Dans une boutique d'ambre à Gdansk.
Dans une boutique d'ambre à Gdansk. © Maya Szymanowska

En prenant, le 1er décembre 2014, ses fonctions de président du Conseil européen, le Polonais Donald Tusk a offert en cadeau à son prédécesseur Van Rompuy une pierre d'ambre. Nouvelle carte de visite de la Pologne, cette pierre est liée à la ville de Gdansk, d'où est originaire l'ancien Premier ministre polonais. Maya Szymanowska s’est rendue sur la côte balte pour mesurer le poids de cette industrie sur l'économie de la région de Gdansk.

Publicité

Et aussi:

Lorenz Seidler eSeL.at

Hypotopia. En 2009, le gouvernement autrichien s’est vu contraint de nationaliser en catastrophe la banque Hypo Alpe Adria, dont les dirigeants avaient multiplié les investissements risqués en Europe de l’Est et en Italie. L’opération a coûté près de 19 milliards d’euros aux contribuables autrichiens. Pour donner un ordre de grandeur de ces chiffres plutôt abstraits, des étudiants ont construit la maquette d’une ville que l’on pourrait bâtir avec cette somme, Nathanaël Vittrant.

Valets de Moscou. 25 ans après être sortis de l'orbite de Moscou, les Tchèques ne veulent pas être perçus comme des valets de la Russie. Un sentiment ravivé par le conflit en Ukraine, alors que le président tchèque Milos Zeman se montre plus que compréhensif envers la politique étrangère russe. Des déclarations qui soulèvent une vague de protestation inédite dans le pays. Alexis Rosenzweig.

Colisée. A Rome, le débat fait rage : faut-il redonner vie au monument le plus visité au monde ? Et comment ? Les Romains sont divisés, certains prônent de recouvrir les entrailles béantes de l’arène, de lui redonner un plancher pour y organiser des évènements. D’autres tremblent d’effroi à l’idée que le symbole de Rome ne devienne un vulgaire parc d’attractions. Mathilde Auvilllain.

Chronique musique: Sabina. Non Mi Aspettare. Par Vincent Théval.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.