Accéder au contenu principal
Rendez-vous culture

Cinéma: «La belle jeunesse» en crise de Jaime Rosales

Audio 04:53
L’affiche de <i>La belle jeunesse, </i> du réalisateur espagnol Jaime Rosales.
L’affiche de <i>La belle jeunesse, </i> du réalisateur espagnol Jaime Rosales. Source : www.bodegafilms.com

Avec un jeune de moins de 25 ans sur deux au chômage, l’Espagne est le pays d’Europe le plus frappé par la dépression économique. Une réalité terrible portée à l’écran dans le film La Belle Jeunesse, sorti hier, mercredi 10 octobre, sur les écrans français après une présentation au festival de Cannes dans la section « Un Certain regard ». Le réalisateur Jaime Rosales, 44 ans, réussit un film à la limite du documentaire, jamais voyeur ni moralisateur, mais très inventif, grâce notamment à l’utilisation des images des réseaux sociaux.

Publicité

 

Tous les cinémas du monde
Jaime Rosales: «La belle jeunesse» et Abderrahmane Sissako: «Timbuktu» (Par Elisabeth Lequeret, Sébastien Jédor - Diffusion : samedi 13 décembre 2014)


 

Une image du film <i>La belle jeunesse, </i> du réalisateur espagnol Jaime Rosales.
Une image du film <i>La belle jeunesse, </i> du réalisateur espagnol Jaime Rosales. Source : www.bodegafilms.com

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.