Accéder au contenu principal
Chronique de Mamane

Il faut relooker le paludisme

Audio 02:34
Mamane.
Mamane. ©RFI

Et bien sûr je ne parle pas de ces plus 5 000 victimes d’Ebola, ni des pans entiers de communautés et des familles complètement chamboulées, des économies ravagées, des pays sinistrés. Non, je parle de conséquences inattendues comme cette question qui a germé dans l’esprit torturé du Gondwanais Lambda : « Comment rendre le paludisme plus sexy pour intéresser les firmes pharmaceutiques ? »

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.