Accéder au contenu principal
Invité du matin

Louis Aliot: «M. Chenu rejoint le FN sur des positions souverainistes»

Audio 08:53
Louis Aliot.
Louis Aliot. RFI

Le Front national tient ce vendredi matin un bureau politique qui pourrait être assez mouvementé. L’arrivée annoncée hier, jeudi 11 décembre, de Sébastien Chenu, transfuge de l’UMP, fondateur du mouvement GayLib, un mouvement homosexuel. Il sera chargé de diriger un collectif « culture » au sein du Rassemblement bleu marine (RBM). Ce qui n’est pas vraiment du goût du tout le monde au Front national. Pour parler de ce sujet, Frédéric Rivière reçoit Louis Aliot, député européen et vice-président du Front national. Il commente aussi l’actualité économique et internationale.

Publicité

« Je pense que Sébastien Chenu ne vient pas au Rassemblement bleu marine pour défendre ses positions sur la question. Car je rappelle que nous sommes opposés à la question du mariage pour tous, que nous nous sommes prononcés pour revenir sur la loi Taubira et que cela ne changera pas. Ce que nous voyons dans l’arrivée de Monsieur Chenu, c’est un membre, un cadre supérieur de l’UMP qui rejoint le Front national sur des positions souverainistes, notamment par rapport à l’inféodation de la politique française à l’Europe. C’est ce pourquoi il est venu au Front national. On ne va pas regarder le reste, parce que sinon il va falloir s’intéresser au « pédigree » de tous les adhérents du Front national aujourd’hui. »


NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.