Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

En Casamance, l’exploitation du zircon n’emballe pas la population

Audio 02:19
Un cristal de zircon. Le zircon est considéré comme une matière première précieuse en bijouterie.
Un cristal de zircon. Le zircon est considéré comme une matière première précieuse en bijouterie. Eurico Zimbres/wikimedia.org
Par : Allen Yero Emballo

Le Sénégal veut mettre en valeur ses potentiels miniers, notamment le zircon. Un vaste programme d’exploitation a été lancé sur la Grande côte il y a trois mois. En Casamance, dans le Sud du pays, un autre permis de recherches a été accordé à la société australienne Carnegie Ltd. Cette entreprise aimerait y exploiter près de 5 millions de tonnes de minerais. L’Etat sénégalais cherche depuis lors à persuader la population de cette zone du bienfait d’une exploitation. Celle-ci rejette la proposition et engage un bras de fer.

Publicité

***La compagnie australienne est déjà installée dans certains villages prêts à démarrer les travaux. Mais si l'exploitation a accusé du retard, c'est surtout à cause des rebelles du mouvement démocratique de Casamance également opposés au projet.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.