Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Éducation : pourquoi le 93 est-il abandonné de la République ?

Audio 49:30
RFI

27 ans : c’est le nombre d’années qu’il faut à un enseignant pour être muté hors de Seine-Saint-Denis, où il manquerait environ 1000 postes d’enseignants. Les récentes déclarations de la ministre de l’Éducation nationale ainsi que les recrutements au « phoning » réalisés par Pôle Emploi pour pallier les manques de personnels dans l’école ont poussé à bout enseignants et parents qui s’organisent désormais en collectif. Pourquoi ce département semble-t-il faire figure d’exception républicaine au point qu’un concours spécifique Seine-Saint-Denis soit envisagé pour recruter des enseignants ? Est-il trop tard pour rectifier le tir ?

Publicité

- Mach-Houd Kouton, un des fondateurs et représentantdu Ministère des Bonnets d’ânes (collectif de parents d’enfants dionysiens excédés) et père de famille

- Rachel Schneider, secrétaire départementale FSU SNUIPP 93 (Syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles et Pegc), ancienne enseignante en élémentaire à Stains

- Caroline Vannini, professeur de lettres au collège Paul Éluard à Montreuil.

Et un reportage d'Alice Milot.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.