Accéder au contenu principal
Les mots de l'actualité

PIPÉ - 22/12/2014

Audio 03:00
Par : Yvan Amar

Publicité

En Ouzbékistan, les élections sont-elles pipées ? C’est en tout cas ce qu’affirment certains observateurs, qui se sont d’ailleurs exprimé sur RFI. Coupures d’électricité, menace de suppression des aides, etc. Le scrutin n’a pas l’air très transparent, et ceux qui doivent aller voter ne sont peut-être pas totalement libres de leur choix.

Mais ce qui m’intéresse, c’est de savoir pourquoi on parle d’élections pipées ? Pourquoi pipé signifie truqué ?

Le verbe piper est ancien en français et son premier sens concerne les oiseaux : par ce verbe on désigne le cri de certains oiseaux. On voit d’ailleurs que le mot ressemble à pépier qui a encore aujourd’hui ce même sens : le pinson, la mésange pépient. Jadis on disait qu’ils pipaient. On se rend bien compte de l’aspect expressif du mot ; il est construit sur  une onomatopée. C'est-à-dire que sa sonorité imite le bruit qu’elle désigne, ressemble au piou piou des oiseaux – puisque ce mot piou piou parfois c’est celui qu’on utilise pour représenter les cris d’oiseaux.

Mais le verbe piper a eu un étrange destin. Les chasseurs s’en sont emparés. On sait que bien souvent, pour attraper un oiseau, on imite son cri pour l’attirer. Le mâle croit entendre une femelle, ou la femelle un mâle, dit-on parfois – car l’imaginaire amoureux n’est jamais en reste. En tout cas si le chasseur contrefait l’oiseau – c'est-à-dire s’il imite l’oiseau – il a plus de chance de l’avoir. Et que ce soit avec sa bouche ou avec des appeaux, des genres de petits sifflets dont le son ressemble à des pépiements, notre chasseur à l’affût va piper son ortolan ou sa grouse. C’est à dire qu’il va tromper l’oiseau.

Et à partir de là, on a bien compris comment le mot piper allait pouvoir essaimer dans d’autres domaines, avec cette signification de tricherie.

C’est d’abord dans les jeux de hasard que le mot se rencontre. Et en particulier dans les jeux de dés : on dit qu’un dé est pipé. Le plus souvent il est simplement alourdi légèrement sur l’une de ses faces. Donc cette face se retrouvera au sol, en position de base, non pas une fois sur six, ce qui serait conforme à la probabilité, mais bien plus souvent, ou même toujours. Si l’on substitue au bon moment des dés pipés aux dés classiques, on peut donc gagner par tricherie. Et l’expression « les dés sont pipés » est utilisée au figuré, pour souligner qu’une échéance est jouée d’avance, qu’avant que les choses aient commencé, on sait comment elles vont se terminer.

Par exemple on organise un concours de recrutement, on prévoit trois postes à pourvoir, et avant même que les épreuves aient lieu, on a décidé qui serait engagé. Le concours est pipé.
Ou bien on organise un appel d’offres en sachant très bien quelle entreprise sera retenue. Là aussi on dit que c’est pipé.

Est-ce que ça veut dire que c’est du pipeau ? Non, c’est différent, mais cette expression familière a la même origine. C’est du pipeau ça veut dire, c’est du blabla, ce n’est pas sérieux, ce n’est pas vrai, c’est imaginaire. Par exemple, ce don Juan, il a dit à sa belle qu’il avait une belle situation, une belle voiture. Tout ça était totalement faux, c’était du pipeau !


Avertissement !
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Coproduction du réseau CANOPÉ.
http://www.reseau-canope.fr/

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.