Accéder au contenu principal
L'Épopée des musiques noires

Florilège 2014

Audio 26:30
© DR

Tout au long de l'année, de nombreuses personnalités attachées à la préservation du patrimoine sont venues partager leurs convictions, leurs enthousiasmes et leurs émotions dans « L'épopée des Musiques Noires ». Nous vous proposons, cette semaine, de revivre ces instants enrichissants, cocasses et souvent frissonnants, qui nous rappellent combien la culture noire est vivante et excitante.

Publicité

Lisa Simone
Lisa Simone © Franck Loriou/Agence Vu

Souvenons-nous de Lisa Simone dont la générosité de cœur nous a touchés, en octobre dernier, lorsqu'elle narrait avec sensibilité son enfance aux côtés d'une figure planétaire, dont l'imposante stature et les prises de position tranchées furent, à la fois, un enseignement et une épreuve. Lisa Simone, lumineuse interprète afro-américaine, nous avait alors présentés « All is Well », un album ouvert, positif et parfois critique sur l'évolution du monde.

Sergio Mendès.
Sergio Mendès. Okeh Records

Ces 12 derniers mois, des artistes de tous horizons nous ont conté leur destinée. Le 20 juillet 2014, à Marseille, deux univers musicaux étincelants ont ravi les spectateurs du festival jazz des cinq continents. Le funk explosif de George Clinton et la bossa-nova teintée de jazz du vétéran Sergio Mendès. Ce pilier de la musicalité afro-latine était enchanté de présenter à notre micro sa dernière production, « Magic », pour laquelle il fit appel à une ribambelle de célébrités actuelles, de John Legend à Milton Nascimento, comme pour réunir autour de lui une famille de musiciens capables de magnifier ses œuvres et d'entretenir la flamme.

Tony Allen.
Tony Allen. © Jazz Village

Quel ne fut pas notre plaisir de retrouver également le légendaire Tony Allen, créateur d'un rythme ancestral, l'Afrobeat. Au mois de novembre dernier, en toute simplicité, le célèbre batteur nigérian avait évoqué son goût pour le jazz, sa rencontre avec son partenaire, Fela Kuti, son travail avec Damon Albarn, et quelques autres anecdotes croustillantes comme ce jour où le directeur musical de James Brown était venu prendre un cours de musicologie africaine.

Robert «Kool Bell», bassiste de Kool & the Gang.
Robert «Kool Bell», bassiste de Kool & the Gang. © www.koolandthegang.com

Le moment fort de cette année 2014 fut sans nul doute notre discussion à bâtons rompus avec deux formations majeures du funk des années 70, Kool & The Gang et les Commodores. Le 30 juin dernier, l'événement eut lieu à Vienne, dans le sud de la France, où ces deux groupes historiques se partageaient la scène du festival « Jazz à Vienne ». Nous avons profité de leur présence en France pour interroger notamment Robert « Kool » Bell, bassiste originel de Kool & The Gang qui fêtait, par ailleurs, ses 50 ans de carrière !

Sidney Bechet.
Sidney Bechet. © Unifrance

En 2015, nous célébrerons le 60ème anniversaire d'une prestation retentissante, celle du clarinettiste et saxophoniste américain, Sidney Bechet, à Paris. Deux gardiens du temple, Olivier Franc et Daniel Bechet (le propre fils de Sidney Bechet), nous avait annoncés en février dernier leur intention d'organiser une soirée exceptionnelle à l'Olympia en l'honneur de leur héros. Ce fut également l'occasion de nous replonger dans les archives sonores d'une époque glorieuse, quand le public parisien accueillait avec une ferveur époustouflante les musiciens de jazz afro-américains.

Toutes ces conversations inédites ont rythmé « L'épopée des Musiques Noires » en 2014. Gageons que 2015 nous apportera autant de bonheur et de satisfaction à l'écoute des grands acteurs et témoins de notre temps.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.