Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Un «effet Burkina» en Afrique en 2015? L'analyse de Philippe Hugon

Audio 05:09
Philippe Hugon, directeur de recherche à l'Iris.
Philippe Hugon, directeur de recherche à l'Iris. Iris
Par : Romain Auzouy

L'invité Afrique matin de RFI est Philippe Hugon, directeur de recherche à l'IRIS, en charge de l'Afrique. La chute fin 2014 de Blaise Compaoré au Burkina Faso va-t-elle apporter un nouveau souffle démocratique sur le continent ? L'année qui débute s'annonce capitale dans de nombreux pays, et notamment au Congo-Brazzaville où le parti au pouvoir souhaite modifier la constitution pour permettre à son leader Denis Sassou Nguesso de se présenter à la présidentielle de 2016. Les voeux du 31 décembre ont donné le ton de la lutte pour la démocratie qui devrait rythmer l'année 2015.

Publicité

« Il est toujours très difficile d'anticiper des mouvements. Ce que l'on peut constater par rapport au Burkina Faso, c'est que les jeunes des différents pays africains sont concernés, sont informés et que ça  été quand même un cas exemplaire. »

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.