Accéder au contenu principal
Reportage international

Argentine: top départ pour le Dakar 2015

Audio 02:29
Buenos Aires s'apprête à vivre le départ du Dakar, le 3 janvier 2014.
Buenos Aires s'apprête à vivre le départ du Dakar, le 3 janvier 2014. REUTERS/Marcos Brindicci
Par : Jean-Louis Buchet
6 mn

Départ du Dakar 2015, ce dimanche, en Argentine. De Buenos Aires à Buenos Aires, où ils seront de retour le 17 janvier, les concurrents du rallye vont parcourir 9 000 kilomètres sur trois pays. Dans un pays où le Dakar est une passion et une bonne affaire.

Publicité

De notre correspondant à Buenos Aires,

Ambiance de fête à Buenos Aires pour le Dakar. Comme l’Espagnol Carlos Sainz, vainqueur en 2010, tous les pilotes, même inconnus, ont droit à une ovation. Au village du rallye, sur le site de Tecnópolis, en banlieue nord, comme Place de Mai [où se trouve le palais présidentiel NDLR], pour le podium de présentation, plus d’un million de personnes se seront déplacées pour vivre le départ. Car en Argentine, le Dakar est une passion, comme nous le raconte Susana. « J’adore. J’adore les motos, les quads, les voitures, les camions surtout. Depuis que le Dakar vient en Argentine, je le suis tous les ans. L’année dernière, je suis allée à Rosario, et cette année, l’arrivée est le 17 janvier, jour de mon anniversaire ! Je vais donc le fêter avec le Dakar ! Ce qui m’impressionne le plus, c’est quand ils sont dans le désert, sur les dunes. Et quand les camions frôlent les motos et les voitures. Oui, on aime beaucoup ça ici en Argentine ».

Une bonne affaire pour le tourisme

Mais le Dakar, c’est aussi une bonne affaire pour l’Argentine. Enrique Meyer, le ministre du Tourisme, est ravi. « C’est une très bonne vitrine pour l’Argentine, explique le ministre. Pas seulement du point de vue sportif, mais aussi parce qu’on peut montrer notre vie, nos paysages, l’hôtellerie, la gastronomie. On est très contents d’accueillir le Dakar pour la septième fois. Et comme le nombre de jours ici a augmenté par rapport à l’an dernier, on aura plus de monde pour en profiter dans tout le pays et dépenser plus. Il y a aussi beaucoup de pilotes argentins. Nous formons le troisième groupe national parmi les concurrents et nous sommes donc d’autant plus heureux de recevoir à nouveau le Dakar. Partir d’ici, de la Place de mai, lieu emblématique pour tous les Argentins, est aussi une grande joie. Ce sera un succès ! »

Joao est venu du Brésil pour le Dakar. « C’est la première fois que je viens. Ce sera très bien, très beau. Je trouve l’organisation formidable. Et j’en profite pour connaître le pays. J’adore l’esprit d’aventure du Dakar et je suis très heureux d´être ici pour la présentation et le départ du Dakar ».

On fera les comptes le 17 janvier, au retour des concurrents à Buenos Aires, après 9.000 kilomètres de pistes en Argentine, au Chili et en Bolivie. Mais on calcule déjà que le Dakar 2015 sera suivi aux départs et arrivées d’étapes comme sur les routes, par plus de 4 millions de spectateurs, dont trois millions et demi en Argentine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.