Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Burkina Faso: les salaires ne sont plus payés

Audio 02:24
Des manifestants envahissent le Parlement burkinabè, le 30 octobre 2014.
Des manifestants envahissent le Parlement burkinabè, le 30 octobre 2014. REUTERS/Joe Penney

Les effets collatéraux de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, qui a poussé à la démission l’ancien président Blaise Compaoré, commencent à être durement ressentis par les travailleurs. Les dégâts matériels et la destruction de biens et d'entreprises privées ont mis à l’arrêt le fonctionnement de ces entreprises et ce sont les emplois qui prennent un sévère coup. Une situation durement ressentie par les travailleurs qui sont sans salaires depuis maintenant deux mois. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.