Débat du jour

L'armée française a-t-elle les moyens d'être sur tous les fronts ?

Audio 19:30
Les habitants de la commune de Bouar, à l'extrême ouest de la Centrafrique, accueille les militaires français de la force Sangaris venus du Cameroun limitrophe, le 7 décembre 2013.
Les habitants de la commune de Bouar, à l'extrême ouest de la Centrafrique, accueille les militaires français de la force Sangaris venus du Cameroun limitrophe, le 7 décembre 2013. AFP/FRED DUFOUR

Ceux qui vivent en France l'ont sans doute remarqué, la présence militaire est inédite depuis les attentats de la semaine dernière. 10 000 hommes ont été déployés en quelques jours. Un déploiement géré comme une opération militaire selon le ministre de la Défense.Le front intérieur n'est pas le seul. Les opérations extérieures, «opex», comme on dit, sont nombreuses : Mali, Niger, Tchad, Centrafrique, et maintenant en Irak . Avec son budget d'un peu moins de 32 milliards d'euros, l'armée française a-t-elle les moyens d'être sur tous les fronts ? Doit-elle réduire la voilure ? C'est le débat de ce soir !

Publicité

Pour en débattre :

- Vincent Desportes, professeur de stratégie à Science Po HEC. Ancien directeur de l’Ecole de guerre. Ancien militaire, général de l’armée de terre.

- Etienne de Durand, chercheur, directeur du Centre des études de sécurité IFRI

- Leïla Aïchi, sénatrice de Paris, secrétaire de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces armées du Sénat.

Rejoignez Le débat du jour sur Facebook et participez au débat en posant votre question dans les commentaires : la plus pertinente sera posée à nos invités en direct.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail