Accéder au contenu principal
Reportage international

Grèce: Syriza et l'Eglise orthodoxe

Audio 02:46
Plus de 9 Grecs sur 10 se déclarent chrétiens orthodoxes. (Photo: un évêque grec bénit l’eau lors de la cérémonie de l’épiphanie, le 6 janvier 2015 dans la banlieue d’Athènes).
Plus de 9 Grecs sur 10 se déclarent chrétiens orthodoxes. (Photo: un évêque grec bénit l’eau lors de la cérémonie de l’épiphanie, le 6 janvier 2015 dans la banlieue d’Athènes). REUTERS/Alkis Konstantinidis

En Grèce, la gauche radicale en pleine campagne électorale affiche sa proximité avec l’Église. Le leader de Syriza, Alexis Tsipras, a récemment célébré l’Epiphanie aux côtés de l'archevêque Ieronymos, le chef des orthodoxes de Grèce. Il s'est également rendu au mont Athos, une communauté religieuse d'une vingtaine de monastères réputés pour leur conservatisme. Pour Syriza, en tête dans les sondages, il s'agit de se débarrasser d'une image « anticléricale » qui lui a peut-être coûté quelques voix lors des dernières élections en 2012.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.