Invité du matin

Gérard Longuet: «Nous avons un pays qui doit affronter une réflexion collective»

Audio 07:41
Gérard Longuet.
Gérard Longuet. RFI

 L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a souhaité hier, dimanche 18 janvier, que le président de la République organise une conférence nationale qui réunirait la majorité et l’opposition sur les priorités à établir pour le pays dans les 12 prochains mois qui pourraient être la sécurité, l’emploi et l’école. Gérard Longuet, sénateur UMP de la Meuse, ancien ministre de la Défense et rapporteur spécial de la mission Enseignement scolaire auprès de la commission des Finances du Sénat en décembre 2014, est l’invité de Frédéric Rivière. Il s’exprime sur le renforcement des lois antiterroristes en France et sur l’état des lieux de l’enseignement scolaire en France. 

Publicité

 

« Cette conférence nationale est une idée intéressante, [cette proposition] est un petit peu solitaire et elle aurait mérité une réflexion collective avec d’abord les responsables de l’UMP. On sent bien que nous avons devant nous des problèmes, et des problèmes qui vont perdurer. Je prends un seul exemple : quelle attitude adopter à l’égard de la mondialisation des réactions face à la liberté d’expression en France ? Nous sommes attachés à la liberté d’expression, manifestement c’est un sujet qui va nous mettre en conflit avec des opinions qu’il faut éclairer, qu’il faut convaincre, qu’il faut persuader de la validité même du sujet… »

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail